Enseignements et articles

Être membre de la confrérie

L’entrée dans la confrérie est ouverte à tout baptisé catholique, qu’il soit clerc, religieux ou laïc. Pour cela, il faut :

  • adhérer sincèrement aux objectifs de la confrérie et avoir la volonté de s’attacher à la dévotion aux âmes du purgatoire et de la pratiquer,
  • faire une demande auprès du conseil de la confrérie, par mail ou par lettre adressée au siège de la confrérie, en mentionnant : Nom, Prénom, Date de naissance, éventuellement toutes informations jugées susceptibles d'intéresser le conseil d'administration,
  • être accepté par le conseil d'administration,
  • s’acquitter d’un droit d’inscription unique d’un montant au moins égal à l’offrande de deux messes (soit 38 € actuellement), une messe étant dite juste après l'inscription pour demander pour le nouvel inscrit la grâce de la persévérance finale, l’autre à sa mort pour prier pour le repos de son âme.

Être membre de la confrérie comporte les avantages suivants :

  • Une fois par an, chaque prêtre de la confrérie offre une messe pour tous les membres de la confrérie pour obtenir les grâces nécessaires pour faire leur salut.
  • Après la mort d’un membre, une messe est dite pour le repos de son âme.
  • Une lettre d’information de la confrérie est diffusée à tous les membres.

En contrepartie, la qualité de membre demande d’avoir à cœur de :

  • prier régulièrement pour la délivrance des âmes du purgatoire, en particulier pendant le mois de novembre (quelques propositions sont données ci-après) ;
  • offrir au moins une fois par an des messes pour elles ;
  • faire connaître la dévotion aux âmes du purgatoire.

Tout membre est libre de quitter la confrérie quand il le souhaite. Pour cela, il suffit d’envoyer une lettre de démission au siège de la Confrérie. La démission n’a pas besoin d’être motivée. Le membre démissionnaire perd alors les avantages liés à la qualité de membre.

Tous les membres sont inscrits sur un registre. Une copie des inscriptions de l'année est versée chaque année aux archives du diocèse de Toulon.

Pratiques conseillées aux membres de la confrérie

Les membres auront à cœur d’avoir une grande dévotion envers les âmes du Purgatoire. Pour cela, ils essaieront d’intégrer les pratiques suivantes dans leur vie spirituelle, sans qu’il y ait aucune obligation et en veillant à ne pas vouloir trop en faire si déjà ils ont une vie spirituelle active. Les propositions qui suivent ne sont donc qu'indicatives.
Si les pratiques proposées sont facultatives, leur pratique, même occasionnelle, est cependant vivement conseillée, car elles sont source des grandes grâces aussi bien pour les âmes du Purgatoire que pour le membre qui les pratique.

Ces pratiques sont les suivantes :

  • Réciter quotidiennement la prière suivante après l’angélus pour ceux qui ont l’habitude de le dire, ou à la fin de la prière du soir :
    Donnez-leur Seigneur le repos éternel et que la lumière sans fin brille sur eux. Qu’ils reposent en paix. Ainsi soit-il.
  • En la récitant, avoir une pensée pour les membres défunts de sa propre famille ou de la confrérie.
  • Chaque année, sanctifier la Commémoraison des Défunts le 2 novembre.
  • Chaque jour de l’octave de la Toussaint (c’est-à-dire du 1er au 8 novembre inclus), visiter un cimetière afin de gagner pour les âmes du Purgatoire l’indulgence plénière que l’Église accorde à ceux qui se trouvent dans les conditions requises.
  • Tous les jours du mois de novembre, prier plus spécialement pour les âmes du Purgatoire, par exemple en utilisant le petit fascicule rédigé par l’abbé Berlioux Mois des âmes du purgatoire ou méditations pratiques pour chaque jour du mois de novembre.
  • Donner au moins une fois par an à la confrérie une offrande de messe pour les âmes du Purgatoire.

Il est également conseillé de dire régulièrement, et si possible chaque jour, la prière suivante à laquelle serait attribuée la vertu de préserver du purgatoire après la mort :

Père Éternel, je vous offre le Sacré-Cœur de Jésus, avec tout son amour, toutes ses souffrances, tous ses mérites.
- Pour expier les péchés que j’ai commis aujourd'hui et durant toute ma vie. Gloire au Père …
- Pour purifier le bien que j’ai mal fait aujourd'hui et durant toute ma vie. Gloire au Père …
- Pour suppléer au bien que j’aurai pu faire et que j’ai négligé de faire aujourd'hui et durant toute ma vie. Gloire au Père …
- Pour remercier de toutes les grâces que vous m’avez accordées aujourd'hui et durant toute ma vie. Gloire au Père …
Saint Joseph, patron de la bonne mort, priez pour nous, pour les agonisants et les fidèles trépassés. Ainsi soit-il.

 

La lettre

Utilisez ce formulaire pour recevoir notre lettre.

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous envoyer un message.

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Ok